Vous reprendrez bien un peu de Musées? C’est cadeau, leur nouvel eShop est arrivé, à point pour Noël

Capture d’écran 2014-11-19 à 15.55.56Haro sur le French bashing ambiant! Avec près de 90 millions de touristes en 2013, la France est toujours la 1ère destination touristique du monde. Un cocorico plus que bienvenu lorsque l’on sait combien les pépites que notre pays recèle séduisent les visiteurs : 9,7 millions pour le Louvre, incontestable numéro 1 au classement des musées, loin devant le Met de New York, bon 2ème, avec 6,5 millions. Un capital sympathie dont les musées s’emparent aujourd’hui pour prolonger l’expérience shopping…online.

Passée presque inaperçue, la nouvelle boutique des musées est en ligne depuis le 18 novembre. Baptisé boutiquesdemusees.fr, le site dépend le la Rmn-Grand Palais (Réunion des musées nationaux), établissement public à caractère industriel et commercial, sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication. Ah. De quoi souligner l’ambition et saluer la réalisation d’un projet transverse commun à tous les musées nationaux, 37 au total.
Accessible indépendamment depuis le site de chaque musée par leur lien boutique ou shop online, le site boutiquesdemusees.fr offre aussi un écrin pour les collections de produits des musées qui n’avaient pas d’e-Shop (Musée de ClunyPetit Palais,…) et il orchestre avec cohérence une offre plurielle de reproductions d’oeuvres d’art, de livres et catalogues, et d’articles dérivés des plus belles collections. Une ergonomie simple, avec des catégories clairement identifiées, Librairie / Jeunesse / Affiches et Papeterie / DVD / Decoration / Mode / Bijoux / Gravures / Moulages / Impression à la demande, et pour chacune, des sous-catégories permettant une recherche ciblée… L’achat est simple, les étapes pour commander sont fluides, et les modalités de paiement, livraison et politique de retour clairement expliquées. Reste que l’on se surprend à en attendre plus, à avoir l’envie d’avoir envie justement, cette envie irrésistible de passer à l’acte d’achat née d’une contextualisation des produits, d’une mise en scène, d’une sélection, bref, d’un vrai travail d’édition.

Capture d’écran 2014-11-19 à 15.09.56L’approche thématique retenue par boutiquesdemusées.fr est bien sûr une première réponse, mais si les nouveautés et les meilleures ventes sont mises en avant, et qu’on découvre un point d’entrée idées cadeaux sur la page d’accueil générale du site, ce dernier n’est plus guère visible dès lors que l’on entre par un musée en particulier. Comme si la raison d’être même du site, l’achat plaisir, l’achat cadeau, avait été omise au bénéfice de la présentation bien carrée du catalogue. Car il suffit de regarder l’eShop du MoMA pour comprendre qu’il manque quelque chose au nouveau eRoyaume des musées français. « Introducing the 2014 Holiday Gift Guide« , sélection shopping du MoMA, annonce clairement la saison, celle des cadeaux de Noël que le site sélectionne pour lui, pour elle, pour les enfants, les ados… le tout avec une entrée prix. Par delà les articles c’est bien le client à qui l’on parle, ce client dont on a étudié les besoins et dont on anticipe les recherches, celui à qui l’on s’intéresse de premier chef. Et l’on se prend aussi à rêver que boutiquesdemusées, fort de marques extraordinaires à commencer par le Louvre et de produits dérivés innombrables, se pose en incubateur de désirs et d’envies à commander en un clic, tel un magazine e-commerce « à la Net-à-porter« , la géniale première destination mondiale de luxe en ligne, où actualités, tendances et « must have » éditorialisés créent un univers propice aux coups de coeur.

Si boutiquesdemusees.fr a été développé en responsive design, témoignant du souci d’être en phase avec une clientèle toujours plus prompte à consulter des news et des contenus en mobilité, il répond bien à la nouvelle tendance qui veut que près de 20% des achats online aujourd’hui sont effectués depuis des smartphones et tablettes. FullSizeRenderIl n’en reste pas moins que l’analyse de l’évolution des usages aurait pu aussi judicieusement conseiller d’ouvrir le site aux avis des consommateurs sur les produits achetés, comme le fait le MoMA, une 1ère étape vers le « social » et le pouvoir des communautés dont certains marchands ont compris avant d’autres l’intérêt. Sur le volet « social » toujours,  le MoMA store, encore lui, a su fédérer une communauté de plus de 34 000 fans sur Facebook, auprès desquels il relaie son actualité et ses offres. L’eShop du Metropolitan Museum a lui une page avec plus de 44 000 fans, en renfort d’une page dédiée au Musée lui-même plébiscitée par près 1,3 million de personnes. Un maillage d’actualités et de contenus qui s’expriment sur Instagram, Pinterest, et assurent notoriété, engagement, partage, audience et achats sur leurs e-Shop. IMG_0303Un cercle vertueux dont on pourrait imaginer qu’il intègre, prochainement, l’achat direct via Instagram, que teste depuis peu Marc Jacobs pour ses cosmétiques auprès de sa communauté d’abonnés. Un levier supplémentaire malin, car avec plus de 22,5% de notre temps online passé sur les réseaux sociaux, il est devenu capital de penser social commerce.

Analyse des besoins clients, éditorialisation des contenus et des produits, inscription au sein des communautés et en mobilité, capitalisation sur les marques des Musées, développement de lignes d’articles et partenariats …pour plus d’efficacité?  « Merchandisation de la culture » répondront certains puristes. D’autres rappelleront un chiffre, celui des emplettes faites en ligne à l’occasion des fêtes de Noël, 11 milliards d’euros attendus en France cette année, et un fait élégamment rappelé sur l’e-Shop du British Museum : « Every purchase supports the Museum ».

A vos coups de coeur, les musées reconnaissants.

Pour en savoir plus sur ce nouveau site et choisir des cadeaux de Noël originaux depuis votre fauteuil, la nouvelle boutique des musées, vous attend ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :