Carven, un e-shop à la touche « couture » pour exister différemment

Capture d’écran 2014-02-02 à 22.17.47Lorsqu’en 2010, Henri Sebaoun rachète Carven et confie la direction artistique de la maison à Guillaume Henry, peu imaginent qu’ils vont réussir le pari fou de relancer une belle marque à la notoriété endormie et abimée par trop d’années de confusion.

La présentation de la collection Automne-Hiver 2014 pour Hommes à la Fashion Week de Paris le 17 janvier témoigne du chemin parcouru en quatre ans. La maison Carven est non seulement de celles dont on parle lors des défilés, mais elle a aussi ce petit supplément d’âme, qu’on doit à ces maisons qui font résonner les vibrations d’une époque.
Maison de Haute Couture fondée en 1945 à la sortie de la guerre, Carven incarne le chic de la femme parisienne, ce chic qu’on nous envie encore en 2014, mais qui accompagne désormais une femme active, qui travaille, ne change plus de tenue plusieurs fois par jour, souhaite toujours être tendance… et qu’on remarque son goût sûr pour une mode qui la distingue. A ce jeu-là, l’homme Carven n’est pas en reste.

Si l’essentiel du chiffre d’affaires est réalisé à l’export (on parle de près de 80%), le succès de la marque, par delà le talent de Guillaume Henry, tient à un réseau de distributeurs extrêmement bien choisis dans le monde entier qui portent les collections et développent l’aura de la marque parisienne. En effet, Carven a fait le choix de ne pas ouvrir de boutiques en propre – seulement trois à Paris- , et se dispense ainsi des coûts liés à ce type de réseau. Cependant, la marque qui a su réenchanter le prêt-à-porter avec une touche couture se décline aussi sur Internet avec un e-shop singulier.

Carven.fr se présente comme un magazine dans lequel on retrouve tout ce qui fait l’identité et l’actualité de Carven. Magazine, ou appartement plutôt, dans lequel, pièce à pièce, on semble découvrir ce qui fait la Maison. L’histoire de la griffe, sous la section « la Maison Carven » inscrit l’héritage couture duquel les collections s’inspirent et grâce auquel elles se distinguent. Le récit d’un passé qui crée de l’attachement.

Les vidéos de défilés ainsi que les lookbooks, présentés indépendamment du e-shop, constituent aussi un Capture d’écran 2014-02-03 à 00.48.50univers à part, plus catalogue de styles qu’invitation à l’achat. L’actualité internationale et « branchée » de la marque est également présentée en page d’accueil, avec les dernières nouvelles de Carven à NY, où les collections présentées chez Colette à Paris… Un contenu qui raconte une histoire, statutaire.

Le e-shop, enfin, distingué en page d’accueil par une section à peine surlignée, nous accueille avec un « Bienvenue dans la boutique en ligne Carven » qui précise qu’à l’expérience de marque préalable succède, plus prosaïque, le temple de la tentation. On y trouve, de manière classique, les dernières collections pour Femmes et Hommes classées par type de pièces. On nous propose aussi d’acheter des « looks » du catalogue de style, et les recommandations d’associations séduisent. Plus originale, l’actualité de l‘e-shop est mise en avant façon « magazine », là encore, on nous invite à découvrir une collection par un motif, à faire les soldes, ou à porter notre attention sur un nouveau modèle de chaussures, fer de lance d’une collection.
Capture d’écran 2014-02-03 à 01.10.42Mais ce qui séduit fortement c’est l’expérience produit: vêtements sur ceintre soudainement portés au passage de la souris, photos face / dos / profil avec fonction zoom,  description du vêtement, conseil d’entretien, guide des tailles et, pour finir, une prise en main pour créer son compte ou finaliser son achat, avec le rappel des garanties offertes par un service client qui se veut irréprochable. Toutes les informations à portée de main, qui en font oublier qu’on pourrait hésiter. Le plus dur…c’est de choisir.

Si Carven a su prolonger son univers sur le web et créé un site singulier à l’image de la touche couture de son prêt-à-porter, la marque a aussi réussi à y amarrer un e-shop qui a tous les codes de l’élégance et les « must-have » d’un site e-commerce performant.

Pour parfaire l’expérience, on aimerait en savoir plus sur la création, sur ces moments qui président à la naissance d’une collection de Guillaume Henry, sur ses inspirations, sa conception : dessins, matières, coupes, prototypes, et métiers d’ombre et de lumière qui font de Carven une maison singulière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :